Napier, un nom long, très long, et le sud sud du nord

Donc, je disais, en voiture Matt et Juju : direction Napier 🙂 !

Petite nouveauté : les albums photos sont directement intégrés à l’article. Après chaque paragraphe vous retrouverez un lien vous y conduisant 😉

Le paysage change : on passe dans une région plus sèche, avec des forêts de pins et des vignes (et oui, ils ont du vin par ici … et du bon, mais pour du cher !). On arrive par un après-midi ensoleillé sur Napier !

Napier-Oct-15

En octobre, c’est le printemps 🙂

On profite de l’eau chaude (!!!) des toilettes de cette ville pour faire de la vaisselle et zouh, on se dégotte un coin pour le dodo du soir : face à l’océan pacifique, sur un parking pas très loin du port de marchandises. On profite de la fin d’aprèm pour monter jusqu’au Bluff Hill Lookout. On passe par la Strums Gully, un p’tit coin de verdure ressourçant au milieu de la ville. Depuis le lookout, nous avons une vue imprenable sur le port de marchandises (qui est un défilé de camions transportants bois ou sable dans un labyrinthe de containers !) ainsi que sur l’océan qui s’étend à perte de vue !

Napier-Oct-14

La Strums Gully, une réserve en pleine ville

Napier-Oct-14

Le port de Napier

Et c’est le lendemain que nous passons vraiment à l’assaut de cette ville pas comme les autres, après un lever de soleil sur le Pacifique ! Elle se distingue par ses immeubles des années 30 : on se croirait dans un film avec de beaux décors d’époque ^^ ! On se régale à déambuler dans ce milieu art-déco !

Napier-Oct-15

Le Masonic Hotel, symbole du style art déco de la ville

Napier-Oct-15

Sensations « belle époque » garanties !

Aux portes de Napier, Hastings est sa petite jumelle, plus tranquille cependant 🙂 !

Hastings-Oct-15

La petite soeur hérite du style de l’ainée

Hastings-Oct-15

Pour rappeler qu’on est quand même en NZ : des moutons …

Hastings-Oct-15

… et des maoris !

La route défile : collines verdoyantes, moutons, arbres, fermes aux milliers d’hectares, petits cours d’eau … ah qu’elle est belle la campagne de NZ !

Pris d’un coup de folie, on fait un stop à un p’tit mont qui porte le plus long nom au monde (ou le 2ème plus long si vous êtes anglais !) … seule tristesse : celle de ne pas pouvoir y grimper : les prés alentours sont privés !

LongestPlaceName-Oct-15

Alors, qui se lance dans la prononciation 😀 ?!

Pour une nuit, on s’arrêtera à Wimbledon où un gentil fermier (instit’ et éboueur aussi ! Multifonction ce Môssieur !) viendra papoter avec nous.

Wimbledon-Oct-15

Un petit coin de paradis vert

Cliquez ici pour visualiser nos photos prises entre Napier et Wimbledon …

Et on continue ensuite dans la folie : on décide de pousser jusqu’au Cape Palliser ! On ne le regrette pas : c’est un bout du monde ! On y croise des phoques et des plages de sables noirs surplombées par des falaises un peu menaçantes (surtout par temps grisonnant et venteux !), des bulldozers pour maintenir les bateaux hors de la mer tout rouillés à Ngawihi, des Pinnacles magnifiques à la Putangirua Scenic Reserve nous offrant un paysage lunaire (attention info indispensable à connaître – ou pas – : Braindead y a été tourné xD) ! Bref, un bout du monde qu’on vous disait 🙂 !

CapePalliser-Oct-17

« Bitch, I’m fabulous ! »

CapePalliser-Oct-17

L’heure de la sieste ? C’est toute la journée !

CapePalliser-Oct-17

Une vraie côte sauvage !

Ngawi-Oct-17

« Moi j’traîne des bateaux, ho, ho, ho ! »

SandPinnacles-Oct-17

Les Pinnacles : un endroit chaleureux et accueillant !

Ce n’est pas tout mais il nous faut revenir à la civilisation ! Direction Wellington pour pouvoir prendre le ferry et passer dans l’Île du Sud !

On ne reste qu’une petite journée dans la capitale avant de monter à bord du ferry, mais on se promet d’y passer du temps au retour ! A peine nous avons posé nos petons dans ses rues que nous avons eu envie de découvrir les trésors qu’elle a à nous offrir !

Wellington-Oct-18

Ne vous trompez pas, ça reste la capitale de la NZ !

N.B. : pas de WIFI à la biblio de Hastings, passez votre chemin 😉 ! Free WIFI à Masterton … mais courant payant !

… Et ici pour l’album photo de Cape Palliser et Wellington

Publicités

5 réflexions sur “Napier, un nom long, très long, et le sud sud du nord

  1. catherine dit :

    comme d’habitude de magnifiques photos qui donnent envie d’aller visiter ce pays de beaux paysages, j’aime beaucoup les phoques mais on a les mêmes du côté de Berck…..Encore une fois merci de nous faire rêver
    gros bisous à bientôt…..(pour de nouvelles photos)

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ce commentaire !!! Mais pour les phoques, je serais surpris, car il s’agit d’une espèce endémique, présente uniquement sur les côtes néo-zélandaises 😉

      Il en va de même avec une grande partie des insectes, araignées, oiseaux et autres espèces de l’île pour des raisons que nous évoquerons dans un prochain article 🙂

      J'aime

  2. didier dit :

    Coucou les pigeons voyageurs , je confirme , belles photos , on ne se lasse pas de ces paysages , Les Pinacles de nuit sous un clair de lune doit faire flipper , on dirait avec ces pointes des adeptes du ku klux klan….Par contre j’m bien les bulldozers c’est collector !!! Bonne route nos oiseaux et pleins de bisous ************

    Aimé par 1 personne

Vous aimez ? Laissez-nous un message !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s